Comment laisser partir le meilleur chien du monde, ou hommage à Pacane, ma ‘tite fille

J’ai perdu mon chien hier. Ma Pacane, mon 'tit bébé. Elle aurait eu bientôt 14 ans. Elle est partie tout doucement sous l’effet de l’injection, dans le calme, pendant que nous la flattions pour lui envoyer tout notre amour.

▼Publicité

PacaneQuel merveilleux chien elle a été ! Nous étions allés la chercher en plein hiver en Gaspésie. Je la revois encore, petit chiot, couchée sur les genoux d’Ève sur le chemin du retour. Nous avions dit aux enfants que jamais nous ne menacerions de nous en débarrasser s’ils ne s’en occupaient pas bien. Ils devaient bien s’en occuper, point. Nous la garderions avec nous jusqu’à la fin. Et nous avons tenu promesse.

Mais comment sait-on que la fin est arrivée ? Depuis un an, elle ne voyait plus bien et elle n’entendait pas bien non plus. Elle avait mal aux pattes et avait de la difficulté à monter les 3 marches de la galerie. Nous pouvions voir qu’elle avait du mal mais il était impossible de savoir à quel degré elle souffrait. C’est que malgré ses problèmes aux pattes, elle était de bonne humeur. Son petit bout de queue se faisait aller sans cesse. Et elle marchait merveilleusement bien en laisse. Il lui arrivait même de trottiner en entrant dans la cour ou de faire un petit saut pour traverser le pas de la porte, comme quand elle était un chiot.

Nous étions à l’écoute des signes qu’elle nous lancerait pour nous indiquer qu’elle en avait assez. Son état se détériorait de semaine en semaine mais elle avait encore de belles périodes. Nous avons finalement pris la décision de mettre fin à ses souffrances quand elle a commencé à être malpropre. Connaissant notre chien, nous savions qu'elle n'allait plus bien du tout. Malgré cela, cette décision a été affreusement difficile à prendre.

Nos enfants ont fait confiance à notre jugement. Malgré leur immense peine, ils étaient prêts à laisser Pacane partir. Si Loïc et Ève, nos deux plus grands, nous avaient accompagnés pour aller la chercher en Gaspésie, ce sont nos deux plus jeunes, Justin et Axelle, qui nous ont accompagnés pour la laisser partir.

Ce matin, la maison est affreusement vide. Quand je me suis levée, je n’ai pu que constater son absence. Il n’y avait plus de 'tite fille dans sa cage qui attendait que je lui ouvre pour l’accompagner faire son pipi. Plus de 'tite fille qui me suis partout dans la maison. Plus de peluche à caresser. Plus de 'tit bébé à qui parler. Et j’ai le motton rien qu’à penser à ma prochaine marche sans ma fidèle compagne.

À bien y penser, c’est plus facile de prendre le départ de Pacane à l’inverse. Plutôt que de nous concentrer sur le vide qu’elle a laissé, nous allons nous réconforter en pensant à quel point elle nous a comblés pendant presque 14 ans. Justin et Axelle n’ont même pas de souvenir d’avoir vécu sans elle. Ils étaient si jeunes quand elle est entrée dans notre vie.

Alors, ma belle Pacane, nous te laissons partir en paix. Merci pour tout ce que tu nous as apporté. Tu as vraiment été le meilleur chien du monde.

PacanePacanePacane2006-07-07-5116-justinpacanePacanePacane2010-07-23-0656-pacanefleurs2010-10-13-1254-justinaxellepacane-montarthabaska2012-07-17-1009-christianebebechatpacane2014-12-25-0001-enfantsaumatindenoelPacane4-seancephoto-0030-photosofficielles2012-12-23-2000-yvespacane2013-09-28-0005-brumedanslechamp2014-01-05-0005-premierstestscanont4iPacane

Merci de partager ! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on StumbleUponEmail this to someone
Catégories

2 commentaires

  1. Dédé. M-Andrée

    Mes sympathie! Sincèrement je partage votre peine. Elle était un merveilleux chien. Très bel hommage à Pacane Christiane!

    • Christiane Lagacé

      Merci, Marie. On va penser à elle souvent et à chaque fois, avec le sourire parce qu’elle était vraiment le meilleur chien du monde !