Essai sur l’enseignement explicite – Introduction

[note_haut_article_essai]Dans cet essai, la chercheure entend vérifier comment l’enseignement explicite peut favoriser l’autonomie chez les étudiantes et étudiants de Techniques de l’informatique au collégial. Afin de répondre à cette question, trois leçons en enseignement explicite ont été développées, puis expérimentées en classe. Mais avant d’en arriver à l’expérimentation, un important travail de recherche théorique a été réalisé.

▼Publicité

Le premier chapitre de cet essai porte sur la problématique de recherche qui se déroule dans le contexte du programme collégial 420 – Techniques de l’informatique. Le contexte se caractérise entre autres par un lien implicite entre l’approche par compétences et les méthodes pédagogiques relevant du courant constructiviste, ce lien implicite laissant peu de place aux méthodes issues d’autres courants pédagogiques. La complexification des techniques et des domaines de programmation constitue un autre élément caractérisant le contexte de cette recherche.

Parmi les éléments faisant problème dans ce contexte, la chercheure soulève une résolution de problèmes lourde, des étudiantes et étudiants peu autonomes pour résoudre des problèmes en informatique ainsi que le constat de l’efficacité mitigée d’une démarche visant à faciliter la résolution de problèmes.

Après avoir défini les principaux concepts abordés dans cet essai, le second chapitre traite des principales théories éducatives ayant servi de toile de fond à cette recherche. Les caractéristiques du fonctionnement du système nerveux central y sont exposées. L’enseignement explicite étant une méthode pédagogique peu connue dans le milieu collégial, ses trois phases (modelage, pratique guidée et pratique autonome) y sont détaillées. Les conditions facilitantes pour l’appropriation de cette méthode pédagogique par le personnel enseignant sont indiquées. Finalement, une recherche effectuée par un collègue dans un contexte similaire est exposée.

Compte tenu des informations issues du cadre de référence, trois objectifs de recherche ont été fixés :

  1. Déterminer les conditions à mettre en place pour favoriser l’appropriation de l’enseignement explicite par les enseignantes et enseignants.
  2. Expérimenter quelques leçons mettant en œuvre l’enseignement explicite.
  3. Déterminer les conditions dans lesquelles l’enseignement explicite peut être avantageux.

La méthodologie constitue le troisième chapitre de cet essai. Ce chapitre traite des différents choix méthodologiques de cette recherche-intervention. Dans un premier temps, la chercheure a été actrice comme enseignante lors du prétest, puis comme accompagnatrice d’un collègue qui s’est porté volontaire pour expérimenter l’enseignement explicite. Elle a finalement été observatrice de ce collègue lors de chacune des trois interventions en classe.

Les résultats obtenus ainsi que leur interprétation sont présentés au quatrième chapitre. Ils apportent une réponse partielle à la question de recherche, à savoir comment l’enseignement explicite peut favoriser l’autonomie chez les étudiantes et étudiants du programme Techniques de l’informatique au collégial. L’analyse de ces résultats offre un éclairage appréciable sur l’accompagnement d’un enseignant volontaire.

Merci de partager ! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on StumbleUponEmail this to someone
Catégories