Les trois phases de l’enseignement explicite – résumé

Deux ans après avoir terminé ma recherche sur l'enseignement explicite (voir mon essai : Une expérience d’enseignement explicite pour favoriser l’autonomie chez les étudiantes et étudiants de Techniques de l’informatique au collégial), je vous présente un résumé des phases de l'enseignement explicite.1

J'espère ainsi aider les enseignants de tous les ordres d'enseignement, et particulièrement ceux du collégial, à s'approprier cette extraordinaire méthode pédagogique issue des recherches sur l’enseignement efficace. Elle est encore méconnue et pourtant, elle gagne en âge et en expérience dans plusieurs ordres d'enseignement. Je vous rappelle que le premier chercheur à en formaliser les étapes est Rosenshine en 19862.

▼Publicité

Ce résumé est également disponible au format PDF : Résumé des phases de l'enseignement explicite

Phase 1 : le modelage

  • Enseignement explicite - mettre la switch à ONCommencer par une mise en situation afin d’éveiller l’intérêt des élèves, de mettre les commutateurs en position « ouvert »3.
  • Faire des liens clairs entre les nouvelles connaissances à acquérir et les connaissances antérieures afin d’atténuer le sentiment d’insécurité.
  • Effectuer le modelage proprement dit :
    • L’enseignant réalise un exercice en « mettant un haut-parleur sur sa pensée »3. Il s’agit de verbaliser tout raisonnement permettant de réaliser l’exercice.
    • Faire ressortir les stratégies cognitives impliquées ainsi que quand et comment les utiliser.
    • Fournir un résumé des étapes impliquées afin de soulager la mémoire à court terme.
    • Démontrer ce qu’il faut faire en cas de problème. Ajouter des contre-exemples.
  • Effectuer un retour sur la leçon, sur ce qui est à retenir (objectivation). Notez que selon certains auteurs, l’objectivation devrait être effectuée après la phase 3.

Phase 2 : la pratique guidée

  • Donner aux élèves une tâche à réaliser semblable à celle qui a été modelée. La tâche peut être réalisée en équipe.
  • Accompagner les élèves pendant la réalisation de l’exercice.
  • Fournir une rétroaction immédiate à chacun afin d’éviter les représentations erronées.

Phase 3 : la pratique autonome

  • Les élèves réalisent une série d’exercices individuellement.

  • Les stratégies cognitives apprises lors du modelage et expérimentées lors de la pratique guidée devront être mises en application.

Références

1. Bissonnette, S. et Richard, M. (2005). Le cognitivisme et ses implications pédagogiques. In C. Gauthier et M. Tardif (dir.), La pédagogie, théories et pratiques de l’Antiquité à nos jours (p. 309-332). Montréal : Gaëtan Morin Éditeur.

2. Rosenshine, B. (1986). Synthesis of research on explicit teaching. Educational Leadership, 43(7), 60-69.

3. Bissonnette, S. et Richard, M. (2001). Comment construire des compétences en classe, des outils pour la réforme. Montréal, éd. Chenelière/McGraw-Hill.

Merci de partager ! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on StumbleUponEmail this to someone
Catégories